Juan Manuel Castro Prieto
Extranos
Galerie VU' 2008-05-16 to 2008-09-06

Lorsqu’en 2001 Juan Manuel Castro Prieto présenta, sous le titre « Viaje al Sol », le résultat de dix ans de photographie au Pérou dans une énorme exposition accompagnée d’un livre remarquable, ce fut un choc. Il était connu et reconnu comme l’un des meilleurs tireurs Européens, mais au service des autres, il avait, avec modestie, tenu son travail secret. Ce fut un immense succès et une reconnaissance immédiate.
Deux ans plus tard, honoré par le Grand Prix de la Ville de Madrid, il décida de montrer ses images « Etranges ». Ces « Extraños » que nous présentons aujourd’hui sont le résultat d’expériences, d’explorations, de recherches purement photographiques qu’il poursuit depuis des années. En noir et blanc et en format carré, il n’a d’autre « thème » que la photographie elle-même. Qu’il s’agisse de portraits, de nus, de paysages, de natures mortes ou de l’interprétation d’une peinture, il prend un évident plaisir à montrer et démontrer que, en photographie, l’essentiel reste la lumière à l’œuvre. Jouant sur les temps de pose, sur les mélanges de lumière naturelle et artificielle, il se joue du pseudo « réalisme » de l’image argentique et nous entraîne dans un univers tour à tour poétique et inquiétant. Comme un monde flottant, dans lequel le temps est à l’œuvre mais change souvent de nature, à la fois figé dans l’image et en flux perpétuel. À la limite entre rêve et cauchemar. Un étrange univers, vraiment. Et terriblement attachant.

Christian Caujolle