Hicham Benohoud
Hicham Benohoud
Galerie VU' 2001-03-23 to 2001-05-12


Tout se déroule dans la salle de classe d’Hicham Benohoud, professeur d’arts plastiques à Marrakech. L’enseignant a, avant de rentrer en classe, réalisé des croquis de situations qu’il imagine pouvoir mettre en scène dans son espace de travail. Une des règles est qu’il n’introduira pas d’éléments extérieurs, l’autre que ses élèves lui serviront de figurants sans qu’il les choisisse pour un aspect particulier de leur physique ou pour toute autre raison sentimentale. Pendant la prise de vue les autres élèves continueront à travailler à leur table.
De ce dispositif parfaitement étrange - et perçu comme tel par les jeunes gens et jeunes filles - est né une série de photographies singulières, uniques, qui ne ressemble à rien d’autre. Elles installent et imposent un monde mystérieux,à l’ambiance lourde marquée par la présence obsédante de la lampe suspendue, soucoupe volante qui éclaire la scène tout en menaçant de l’étouffer. Fils de fer, rubans collants, tissus, cartons et planches suffisent à imposer un monde mentale dont nous sommes bien incapables de dire s’il visualise l’univers intérieur de celui qui est installé en « deus ex machina » derrière l’objectif ou bien la fantaisie des enfants. La partie la plus évidemment photographique du travail de Hicham Benohoud se situe en parfaite osmose avec l’ensemble des créations picturales – dont les plus troublantes intègrent la photographie – ou des installations par lesquelles il interroge l’identité au travers de mille modalités du portrait qui disent fermement et calmement son malaise face à sa situation, à sa culture, à son pays.


Christian Caujolle