Gotthard Schuh
Gotthard Schuh
Galerie VU' 2000-03-31 to 2000-05-20

Notre œil, tellement blasé à force de sollicitations visuelles, pourrait regarder Gotthard Schuh comme un ensemble de «belles images», élégantes, souvent mystérieuses, passionnées par l’Asie, amoureuses de l’Italie, attentives à Paris. Il faut, pour apprécier l’importance de cette oeuvre qui a été célébrée dans la grande exposition «The Family of Man», regarder les dates. Le «bistrot» panoramique à Paris date de 1932, l’étagement des enfants de Peruggia dans l’espace date de 1927, l’enfant jouant aux billes à Java a été immortalisé en 1938. On comprend que ces icônes indéniables aient marqué bien des photographes. On comprend que Robert Frank, que Gotthard Schuh défendit et publia avec passion ait toujours payé son tribut à son prédécesseur zürichois. Faisant référence à la photographie du bistrot parisien, il a expliqué que cette image lui a permis de comprendre que l’on ”avait le droit de faire ce que l’on voulait avec la photographie”.

C’est pour cela que nous sommes heureux et fiers de présenter, avec des tirages exceptionnels, cette exposition, hélas incomplète, de l’un des grands maîtres, trop discret, de la photographie du vingtième siècle.

Christian Caujolle