S&P Stanikas
Inferno
Galerie VU' 2004-03-26 to 2004-05-22

Leur précédente exposition au Museo Fortuny où ils représentaient la Lituanie dans le cadre de la Cinquantième Biennale de Venise s’intitulait “World War”. On pouvait y voir, entre autres, un diptyque photographique rapprochant, près de gigantesques statues de gisants en décomposition, un détail du “Déluge” de Michel Ange et les entrailles d’un moteur V6 Nissan. Déluge de la vitesse d’aujourd’hui dans un monde où les corps, agités de pulsions chaotiques, se dégradent dès la naissance.
Leur proposition d’installation à la Galerie VU - installation dont le carton d’invitation fait partie - se nomme “Inferno”. Histoire de rappeler que S&P Stanikas ont de la suite dans les idées et que leur vision d’un monde confronté à l’inéluctable de la disparition est d’une absolue cohérence.
Tout aussi cohérente que leur capacité à utiliser tous les modes d’expression dans la logique même de leur nature. Car, si leurs énigmatiques photographies, aussi simples que mystérieuses, composent la majorité du parcours, elles sont accompagnées de peintures, de dessins, de sculptures et de vidéos qui toutes s’interrogent sur la nature humaine.
Propos grave, sérieux, tendu que vient pimenter un beau sens de l’humour, l’ensemble a été rigoureusement pensé pour l’espace, avec une précision rare et toutes les œuvres photographiques sont inédites. L’émotion qui se dégage de l’ensemble nous laisse face aux questionnements sur le sens de la vie et sur la dérision de bien de nos agissements.

Christian Caujolle